AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 21 le Mer 21 Aoû - 15:50
Derniers sujets
» Vidéo de présentation de la Switch
Sam 21 Jan - 21:00 par Ko_opa

» Et de 12 !!!
Sam 21 Jan - 20:57 par Ko_opa

» Quels jeux vous ont marqué ces dernières années ?
Sam 16 Avr - 13:20 par Ko_opa

» 11 Ans
Dim 27 Mar - 0:19 par Ko_opa

» 10 ans
Jeu 7 Mai - 2:47 par Noyle

» Encore une
Lun 1 Sep - 18:36 par AnthoKeitaroMaster

» 8 ans déjà !
Ven 28 Juin - 23:27 par Ko_opa

» Un site pour parler de Nintendo
Mer 21 Déc - 16:01 par Dragon-blue

» Super Smash Bros Brawl
Mar 20 Déc - 20:43 par Link_Carton

» Bowser Jr. est de retour !!
Ven 16 Déc - 22:35 par Bowser Jr.


Partagez | 
 

 De Super Mario 64 à Super Mario Galaxy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tinou955
Pichu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 261
Age : 17
Localisation : dans un jaccouzi
Emploi : étudiant
Loisirs : aider mario et luigi
Date d'inscription : 08/12/2008

MessageSujet: De Super Mario 64 à Super Mario Galaxy   Mer 9 Déc - 21:15


Le passage de notre bon plombier à moustache à la
3D n’a pas été une mince tâche. Revenons plus de 12 années en arrière.
Nintendo Japan, encore sous la présidence de Hiroshi Yamauchi, présente
sa console au nom de code Ultra 64 qui deviendra donc la Nintendo 64.


A cette présentation s’accompagne donc la nouvelle création de
Shigeru Miyamoto, le somptueux Super Mario 64. Véritable bombe de
l’époque et innovation technique de taille, un jeu
qui en a fait baver plus d’un et dont la magie ne s’est encore pas
arrêtée. Ce Mario était donc entièrement réalisé en 3D. La console N64
de Nintendo proposait un jeu majeur dès le lancement. Pour la première
fois dans l’histoire, un jeu d’action plateforme 3D marque sur la
pierre son nom. Nintendo exploite donc avec grandeur les techniques de
l’époque dans le développement de jeu en 3D. Mario est donc constitué
de polygones et s’anime en 30 images par seconde dans des univers
relativement vastes et techniquement surprenant. Le monde découvre un
Mario comme jamais personne ne l’imaginait. D’un point de vue "effets",
Nintendo frappe fort avec son jeu Super Mario 64. Exploitation des
effets de volume, des effets de lumières très charmeurs, des champs de
vision en 3D ainsi qu’une bonne précision de la gestion des caméras.
Super Mario 64 à marqué l’histoire avec grâce. Diriger notre bon
plombier avec la manette Nintendo 64 est un vrai plaisir dont on ne s’en passe encore pas, même avec les années.


Nintendo sort sur la console de salon
Nintendo Gamecube le jeu de plateforme Super Mario Sunshine. Super
Mario Sunshine emmène notre plombier sur une île nommée Dephino. En
plein été, Mario décrasse une île qu’il aurait soit disant sali. Ce
nouveau jeu ajoute donc un peu d’action et de technique dans la
réalisation. Mario est armé, les environnements font preuves d’un grand
travail et le jeu pousse les capacités technique du NGC allant jusqu’à
utiliser le multi
texturing et les nouveaux effets spéciaux de la puce graphique Art X
ATI Flipper. Mario est un jeu qui exploite bien le Nintendo Gamecube.
Champ de vision grand et propre, motion blur ( flou dynamique )
utilisé, une 3D maitrisée donnant donc un jeu très sympa. Le pari est
donc largement réussi de sortir un nouveau Mario 3D attirant les foules
et plus technique que sont homologue 64. Super Mario Sunshine pousse
plus loin la barre du Game Design en proposant au joueur de nouvelles
idées, la façon de développer un jeu prend également du niveau et on
voit nettement que faire un Mario 3D n’est pas un mince projet.
Nintendo met le paquet sur ce jeu sur tout les plans.


Parlons de la démonstration technique du Nintendo Gamecube
présentée lors du Nintendo Space World 2000 ou l’on voit donc une barre
de RAM , une planète ainsi qu’un Mario évoluant dessus. Ce Mario ne va
pas rester seul bien longtemps, des dizaines de Mario s’animant
différemment et déformant la planète viennent du ciel. Pour être plus
précis, 128 Mario comme les 128 bits de la console évoluent sur la
surface de cette planète déformable auquelle on ajoute des dizaines
d’effets spéciaux. Nommé Mario 128, le génie de Shigeru Miyamoto ne le
savait encore pas mais il venait de nous montrer les prémices de Super
Mario Galaxy.


Shigeru Miyamoto aime le concept de faire évoluer Mario dans des
univers complètement nouveaux, dans l’espace. Il va donc garder cette
idée en tête durant des années. La naissance de Super Mario Galaxy est
un peu prématurée, mais faite dans le sens fondamentale. Maintenant il
faut travailler sur la technique du jeu. Le plus grand créateur de jeux
au monde monte une équipe de développement qui utilisera les premiers
kit de la console au nom de code Revolution et qui se nomme désormais
Wii. Mario en 3D certes, mais c’est en fait un plus gros chantier que
Shigeru Miyaoto a en tête. De la 3D ok, mais ajoutons y de la folie
technique à l’état pure, du jamais vu auparavant, de la gravité, bref,
" Jump Man " doit partir dans l’espace.

Super Mario Galaxy est le plus faramineux des projets Mario 3D de
Nintendo. Shigeru Miyamoto pousse le vice à son paroxysme et fait
intervenir des choses assez inconnues dans un jeu d’action. Comment
réussir à faire évoluer Mario dans l’espace, ou et comment ? Telle a
été la grande question. Le système de gravité du jeu a donc été
entièrement développé et intégré au nouveau moteur du jeu. Mario doit
renverser les gens. Plus d’endroit ou d’envers pour notre plombier
moustachu, vive l’extravagance d’un game
design entièrement repensé pour l’univers spatial. Les capacités
techniques de la console de salon Wii sont très bien exploitées par les
développeurs de EAD Tokyo et Kyoto. Ils ont travaillés des mois entiers
sur la physique du jeu mais aussi sur les tous nouveaux systèmes
satéllitaires. Mario est libre, Mario bouge merveilleusement bien dans
ces environnement, bref : Mario Galaxy est une réussite dont nous
allons vous proposer le test prochainement.

On terminera ce petit dossier en ajoutant que chaque Mario 3D a également était une claque de gameplay :
Mario 64, Mario Sunshine et Mario Galaxy sont des chefs d’oeuvres
vidéoludique facilement jouable de 7 à 77ans. Shigeru Miyamoto pense
même que simplement en dirigeant Mario on s’amuse déjà. Un plaisir qui
va enfin prendre une nouvelle dimension avec Wii.



Source:All nintendo












Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
De Super Mario 64 à Super Mario Galaxy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Super Paper Mario VS Super Mario Galaxy
» Mario Kart : Super Circuit | GBA
» [VENDU] JEUX SUPER NINTENDO LOOSE (SUPER MARIO WORLD)
» [ACH] Super Mario Bros WII, Mario Galaxy 2 WII, Mario Party 9 WII
» Super Mario Galaxy [Wii]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Univers NINTENDO :: Nintendo :: Retro-
Sauter vers: