AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 21 le Mer 21 Aoû - 15:50
Derniers sujets
» Vidéo de présentation de la Switch
Sam 21 Jan - 21:00 par Ko_opa

» Et de 12 !!!
Sam 21 Jan - 20:57 par Ko_opa

» Quels jeux vous ont marqué ces dernières années ?
Sam 16 Avr - 13:20 par Ko_opa

» 11 Ans
Dim 27 Mar - 0:19 par Ko_opa

» 10 ans
Jeu 7 Mai - 2:47 par Noyle

» Encore une
Lun 1 Sep - 18:36 par AnthoKeitaroMaster

» 8 ans déjà !
Ven 28 Juin - 23:27 par Ko_opa

» Un site pour parler de Nintendo
Mer 21 Déc - 16:01 par Dragon-blue

» Super Smash Bros Brawl
Mar 20 Déc - 20:43 par Link_Carton

» Bowser Jr. est de retour !!
Ven 16 Déc - 22:35 par Bowser Jr.


Partagez | 
 

 Nouvelle Façon de Jouer ! Pikmin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tinou955
Pichu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 261
Age : 17
Localisation : dans un jaccouzi
Emploi : étudiant
Loisirs : aider mario et luigi
Date d'inscription : 08/12/2008

MessageSujet: Nouvelle Façon de Jouer ! Pikmin   Mer 9 Déc - 14:19

Si la Wii a le mérite d'avoir su élargir le
domaine du jeu vidéo à un nouveau public, on constate que la plupart
des joueurs en question ne connaissent pas, ou n'ont même jamais
entendu parler des titres qui ont fait le succès de la GameCube. Devant
ce constat terrifiant, Nintendo a eu une idée. Plutôt que de rééditer
simplement ces jeux dans leur format d'origine, pourquoi ne pas les
porter carrément au format Wii en misant sur une nouvelle façon de
jouer propre aux contrôleurs si particuliers de la console ?


Voilà donc comment a vu le jour cette nouvelle gamme de titres qui
démarre avec la sortie de Pikmin, suivie de près par celle de sa suite,
Pikmin 2. Sont attendus également Donkey Kong Jungle Beat, Mario
Tennis, Chibi Robo, mais aussi les deux premiers Metroid Prime. Tous
ces jeux ont en commun un gameplay remanié pour coller au mieux aux spécificités de la Wiimote et du Nunchuk,
sans oublier l'ajout d'un mode 16/9. Pour le reste, le contenu de ces
titres reste identique aux versions originales, ce qui devrait
permettre à tout le monde de découvrir ou de redécouvrir les softs qui ont fait les heures de gloire de la Gamecube.

On commence par déployer les Pikmin stockés dans les Oignons.Reste
à savoir si les possesseurs des titres originaux vont y trouver eux
aussi leur compte, et pour cela tout dépend dans quelle mesure le gameplay
tire profit de son passage sur Wii. Dans le cas de Pikmin, on peut dire
que le système de jeu s'y prête plutôt bien, le pointeur permettant de
guider ses troupes de "radis" beaucoup plus facilement qu'avant dans
les environnements. Malgré tout, la complexité du concept de base fait
toujours intervenir un grand nombre de fonctions secondaires permettant
d'assurer la micro gestion des Pikmin. Une manipulation spéciale permet
par exemple d'aiguiller son régiment manuellement dans une certaine
limite d'espace afin de resserrer les rangs pour passer le long des
endroits étroits. Ceux qui ont connu le titre original savent à quel
point ce genre de manoeuvres est primordial à la réussite des
opérations, la précision étant un élément vital dans Pikmin. Ainsi
donc, en dehors de la présence non négligeable du pointeur, la nouvelle
façon de jouer mise en avant par Nintendo ne se révèle finalement pas
si révolutionnaire que ça. D'autant que la gestion des caméras pose
parfois quelques problèmes (ce qui était déjà le cas auparavant) en
dépit des nombreux angles de vue proposés.

Le pointeur de la Wiimote permet de diriger ses troupes plus efficacement.Toutes
ces raisons rendent, malgré tout, cette sortie très intéressante pour
ceux qui étaient passés à côté de ce titre en 2002, mais probablement
superflue pour ceux qui possèdent encore leur version GameCube de
Pikmin. Cela ne retire toutefois en rien les qualités bien réelles de
ce soft qui compte encore
aujourd'hui parmi les plus originaux qu'on ait vus sur consoles.
L'histoire voudrait que ce soit en observant attentivement son jardin
que Shigeru Miyamoto ait eu l'idée du concept initial de Pikmin. Pour
ceux qui l'ignorent, ce nom désigne de minuscules créatures en forme de
radis qui évoluent sur une planète inconnue, celle-là même où échoue le
capitaine Olimar (anagramme de Mario) après le crash de son vaisseau
spatial le Dolphin (ancien nom de code de la GameCube). Livré à
lui-même sur une terre qui lui est hostile, l'homme ne dispose que de
30 jours pour récupérer toutes les pièces de son vaisseau afin de
repartir dans l'espace avant que le système de survie de sa combinaison
ne lâche définitivement. Seul, Olimar n'aurait eu aucune chance. Mais
il fait la rencontre providentielle de créatures mystérieuses qui vont
devenir ses alliées les plus dévouées, et ce malgré le rôle ingrat
qu'elles auront à jouer.

Toutes les pièces de vaisseau découvertes doivent être ramenées à la navette.Car
les Pikmin font office de simples unités dans le plan imaginé par
Olimar. Des unités, certes précieuses, mais qu'il lui faut parfois
sacrifier pour mettre la main sur les pièces dont il a besoin pour
réparer son vaisseau. Le journal de bord dressé par le capitaine au fil
des jours attise l'imagination quant au devenir de ces créatures
livrées à la merci des bêtes sauvages à la nuit tombée. Le joueur doit
donc tout faire pour préserver ses Pikmin de leurs agresseurs en les
faisant se multiplier jusqu'à ce qu'ils soient suffisamment nombreux
pour vaincre leurs prédateurs sans accuser de pertes trop importantes.
Le principe reprend celui des jeux de gestion et de stratégie, les
ressources permettant de développer ses "armées" étant représentées par
des palets qu'il faut ramener jusqu'au vaisseau, ou encore par les
corps sans vie des ennemis vaincus. En nombre, les Pikmin sont capables
de véritables prouesses, comme édifier des ponts à l'aide de
brindilles, soulever des objets dix fois plus gros qu'eux, sans parler
des prédateurs qu'ils peuvent terrasser en se jetant sur eux par
centaines comme des fourmis. Le joueur détient le contrôle total de ses
troupes et peut les projeter dans les airs individuellement ou bien les
manoeuvrer en groupe pour submerger les ennemis par le nombre. Dans ce
premier volet, seules trois espèces de Pikmin interviennent, mais elles
ont chacune leurs propres atouts. Les Pikmin rouges sont les plus
résistants et ils sont les seuls à survivre dans les flammes. Les bleus
sont capables d'évoluer dans l'eau, quant aux jaunes, ils sont plus
légers et savent manipuler les rochers explosifs. A vous de jouer avec
les talents de chacun pour assurer votre exploration des différentes
zones de jeu, sachant que le temps vous est compté si vous voulez
terminer la mission dans le temps qui vous est imparti.

Une floraison de Pikmin, quoi de plus merveilleux ?A
l'inverse du second volet, le premier Pikmin impose donc une contrainte
assez importante dans le déroulement du jeu puisqu'il faut garder à
l'esprit qu'à l'issue des 30 jours, tout sera à refaire si jamais
Olimar n'a pas rassemblé suffisamment d'éléments pour faire décoller sa
navette. C'est d'autant plus stressant qu'il faut réussir à trouver le
bon dosage entre le temps passé à développer ses unités sans pour
autant perdre de vue l'exploration. Autant dire qu'en cas d'accident
grave, comme la perte soudaine d'une centaine de Pikmin noyés dans une
mare, mieux vaut recommencer la journée depuis l'aube plutôt que de
sauvegarder inconsidérément. D'un autre côté, on peut parfaitement
choisir de prendre son temps durant sa première partie pour bien
appréhender tous les aspects du jeu, puis recommencer plus rapidement
en vue de terminer l'aventure avec un maximum d'unités. Pikmin est de
ces jeux qui possèdent une "rejouabilité" véritable, chaque nouvelle
partie étant un nouveau défi à relever, l'aventure offrant une liberté
d'exploration telle qu'il est possible d'aller où l'on veut dès le
début du jeu. Mais Pikmin, c'est aussi la découverte d'une atmosphère
unique qui prend parfois des airs de rêve éveillé pour nous transporter
dans un monde sur lequel on ne cesse de s'interroger. Quelle est cette
mystérieuse planète qui ressemble parfois étrangement à la Terre et où
résident des prédateurs monstrueux ? Qui sont ces créatures minuscules
et vulnérables qui ne sont rien sans l'appui de leur communauté ? Que
deviendront les Pikmin une fois Olimar parti dans l'espace ? Et surtout
qu'a fumé Miyamoto pour imaginer un jeu aussi incroyable ? Pikmin avait
marqué les joueurs au moment de sa sortie et mérite amplement cette
seconde chance que lui offre aujourd'hui Nintendo.





Les notes





  • Graphismes 16/20


    La réalisation est la même que sur la version GameCube et bénéficie
    d'une esthétique irrésistible qui ne laissera personne indifférent. Le
    design général des créatures rappelle immanquablement ces adorables
    Lemmings chevelus et fait qu'on s'attache immédiatement aux créatures
    qu'on est pourtant parfois obligé de sacrifier.

  • Jouabilité 15/20


    La fameuse nouvelle façon de jouer améliore le confort de jeu via le
    pointeur de la Wiimote qui offre une meilleure précision dans les
    déplacements. Malgré tout, le gameplay n'est pas facile à maîtriser et
    les caméras posent parfois problème.

  • Durée de vie 14/20


    Le jeu n'est pas très long puisqu'il faut le terminer en 30 jours
    (temps utilisé dans le jeu), mais on prend énormément de plaisir à le
    découvrir et presque autant à y rejouer.

  • Bande son 15/20


    Une bande-son extraterrestre constituée de cris étranges, de piaillements et de mélodies plutôt naïves.

  • Scénario 15/20


    L'odyssée d'Olimar manque sans doute de rebondissements, mais les
    découvertes perpétuelles que l'on fait en avançant dans le jeu rendent
    l'aventure irrésistible.

  • Note Générale 15/20


    Retrouver Pikmin sur une console Nintendo est une chance, surtout
    pour ceux qui étaient passé à côté de cet ovni vidéoludique dans sa
    version GameCube. En revanche, il ne faut pas s'attendre à découvrir
    quoi que ce soit de véritablement inédit car la nouvelle façon de jouer
    ne change finalement pas les fondements du titre. Il est donc probable
    que tout le monde n'accrochera pas forcément au concept de ce jeu de
    stratégie/exploration unique en son genre. L'expérience est pourtant
    véritablement prenante et originale et se verra largement optimisée
    avec l'arrivée de Pikmin 2.

    La note de la rédaction est une appréciation de la
    qualité générale du jeu, mais n'est pas une moyenne arithmétique des
    différents critères.

Source:jeuxvidéo.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sonic92
Pichu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 273
Age : 22
Localisation : Quelque part dans le monde
Emploi : Collegien
Loisirs : Jeux vidéos et mangas!^^
Date d'inscription : 23/10/2009

MessageSujet: Re: Nouvelle Façon de Jouer ! Pikmin   Mer 9 Déc - 14:59

Ce jeu est étrange mais sympa!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tinou955
Pichu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 261
Age : 17
Localisation : dans un jaccouzi
Emploi : étudiant
Loisirs : aider mario et luigi
Date d'inscription : 08/12/2008

MessageSujet: Re: Nouvelle Façon de Jouer ! Pikmin   Mer 9 Déc - 15:02

je l ai et il est trop bien!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouvelle Façon de Jouer ! Pikmin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelle Façon de Jouer ! Pikmin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pikmin Nouvelle Façon De Jouer!
» une nouvelle façon de jouer aux échecs ...
» W40K V7 : une nouvelle façon de jouer nos marines et marinettes ?
» [Nouvelle Façon De Jouer !] Mario Power Tennis
» [D&D4] nouvelle édition

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Univers NINTENDO :: Nintendo :: Wii :: Test-
Sauter vers: